Non en fera je ne suis pas part bien loin !

Non en fera je ne suis pas part bien loin !

La je sors de chez le dentiste, mon rendez-vous prefere au monde ! Comment dire, quand je dis « dentiste » je pourrais penser a mon ami, dentiste (mais vraiment jamais dans ma region, sinon ca serait trop excellent!) mais non, j’imagine a ca (je vous previens c’est nul comme reference ! Neanmoins, c’est tel ca que roule le subconscient !)

ca, ca vient de ce film :

Je vous avais prevenus, c’est nul comme reference ! Donc, entre ces images debiles et faire mes souvenirs d’enfance de dentistes rencontres, plus l’ensemble de adorables nos uns que nos autres, (generation Y et des dentistes de l’epoque gentils comme tout pour qui « aie » ne signifie pas douleur!) Donc entre ca et moi, ca donne moi, contrainte et forcee de prendre un rendez-vous parce que ca fait plusieurs mois que je peux gouter la suite de mon repas 30 minutes apres decouvert le gouffre qui se trouve entre 2 molaires !

Premier rendez-vous prit, pour juillet, ah mais tel y’a un truc la et que je bosse de nuit et que, ainsi, que, et que, j’annule, je reporte, un mois prochainement (ouiiii ca me laisse du temps a me curer les dents version hyper distinguee et surtout un mois de repit… oui je sais c’est debile!) Rendez-vous 06 1 decale, l’autre, c’etait aujourd’hui, deja tout hier J’me disais « allez j’appelle et j’annule, non mais on s’en fou c’est qu’un trou… » et tel mes parents m’ont i  chaque fois appris a prendre lait de mes dents, je n’en fais rien, J’me couche hier jour en me disant que Afin de un jour de repos, je vais me lever tot ! Bref, on sent la nana haute de courage !

Aujourd’hui, Jacques s’en va au projet, ainsi, donc a mon tour de me lever, de me doucher, de prendre mon p’tit dej (oui meme la peur panique n’arrivera gui?re a me couper l’appetit . goinfre epicurienne a vie!) me voila rassasiee, hop a la douche, habillage et le dernier mais non moindre rituel, le brossage de dents ! Me voila fin prete et arrivee au cabinet, il y a quelques praticiens, dont une psy, qui sort pour aller aux toilettes et qui voit ma tete et qui en fait une autre en retour qui veut bien affirmer . ca devra se lire sur moi que j’ai une peur bleue !

Bref, « Cela » arrive, ce dentiste a l’accent pas d’ici, comment on ecrit un accent des pays de l’Est ?? vous voyez ??

  • Bonjour, vous pourrez attendre 5 minoutes . (je me moque nullement c’est juste pour que vous situiez le personnage, il parle bien francais mais avec votre tri?s accent polonais/russe ou je ne sais quoi!)
  • oh oui oui pas de soucis (tu m’etonnes, 5 minutes Sans compter que a ne point etre au cabinet!)

Je revient enfin au sein d’ son cabinet et m’installe direct via son style, couchee… Il commence, je suis raide tel votre cadavre fond depuis 25 heures, je ne peux plus parler, j’habite dans un etat second, la bouche ouverte, il commence me dit

  • « ah c’est une dent vivante, il faut que j’enleve bien le plombage c’est effrite
  • « ah bon . vivante ? Ben il me faut une anesthesie alors » (oui je vous l’ai devoile, tres courageuse!)
  • « ah non pourquoi Realiser piqure si inutile »

Cela commence, j’ai mal, vraiment, il me fait une piqure, j’ai encore mal, il en fait bien une puis encore une autre, une chochotte je sais ! Bref, au bout de 3 piqures, il s’eclate enfin et me repare la dent toute cassee, entre temps libre il me sort des…

  • « restez ouverte » (il parle en bouche, mais sans le savoir il me detend parce que moi ca me fait marrer d’entendre ca, vraiment j’imagine a mille autre choses .

…a bien bout de champs, il termine vraiment par me detendre, il ne saura pas vraiment pourquoi !!

Voila, c’est fini, je le regarde intensement, non qu’il soit beau (bien qu’il a de beaux yeux verts que j’ai pu voir de pres!) mais je me disait, que, pourquoi pas, apres avoir ete crispee tel ca, les dentistes ne nous prendraient-ils pas dans leur bras pour un mega Free-Hug, juste pour nous penser que ca a ete, que c’est fini et que dorenavant il faudra se relaxer !

En fait y en faudrait, deux, votre au debut Afin de nous mettre en confiance, ainsi, un a la fin, pour nous detendre !

Me voila sortie, moi et ma bouche tordue Afin de des heures ! place a Notre detente devant un delicieux film ! a l’heure ou je vous ecrit, l’anesthesie commence deja a s’estomper ! ouf ! votre jour resto pour feter ca .

Une agreable nouvelle n’arrive jamais seule ?

Posted in 1 tagged solide nouvelle, chef, cliche, bambins, evaluation a 12:37 via lafilledenface

J’ai fille d’en face a une question existentielle. Pourquoi une bonne nouvelle n’arrive jamais seule ? J’suis « totalement anti cliches » (oui sauf quand ca me fait rire. je suis anti rien en fera ! mais j’aime pas trop les cliches cons !) je veux dire par la, que je deteste quand on vous devoile Prenons un exemple quand on parle d’enfants et qu’on dit avoir une fille et un garcon « ahhhh tu va voir tel les meufs c’est tel li , ainsi, des garcons comme ca. » (sous entendu, des pleureuses et des faineants). Pour avoir, a domicile, une grande fille, et deux garcons ; j’dois me resigner, oui vraiment, meme l’homme se resigne aussi, notre fille est un amour de grande fille aimable, serviable, adorable, gentille, en pre-ado un brin chiante mais vraiment un amour qui en fait presque trop a domicile !

Et a cote de ca, on a 2 garcons plus jeunes qui, on est forces de l’admettre, ne lui arrivent pas a la cheville pour rien, a notre grand desespoir puisqu’ils vivent l’ensemble de sous le aussi toit et seront donc eleves une meme maniere !